comment avoir confiance en soi quand on est hypersensible
Comprendre

Hypersensibilité : comment avoir confiance en soi ?

Maeva est une jeune de femme de 26 ans. Elle a fait de brillantes études scientifiques et vient d’obtenir un doctorat en biologie. Elle a toujours adoré apprendre et a toujours été une excellente élève. A l’école, Maeva collectionnait les bonnes notes à l’écrit mais elle n’était pas très à l’aise à l’oral. Il était très difficile pour elle de prendre la parole en classe et de s’exprimer sous le regard de ses camarades. Lorsqu’elle était interrogée par un professeur, elle sentait une bouffée de chaleur l’envahir, sa bouche devenait sèche et ses mains moites. Pourtant, cela ne l’a pas empêché d’avoir un parcours scolaire couronné de succès.

En ce qui concerne les relations sociales, Maeva ne s’est jamais sentie très douée pour interagir avec les autres. A l’école, elle se sentait différente et n’avait que très peu d’amis. Elle se faisait régulièrement embêtée par certaines filles de sa classe qui profitaient de son manque de confiance en elle pour la rabaisser et l’humilier. Dans le domaine sentimental, c’est compliqué aussi. D’ailleurs elle n’a jamais eu de véritable petit ami. Elle a eu quelques flirts de vacances mais rien de sérieux. En réalité, elle a un peu peur des hommes et des émotions qu’ils suscitent en elle. Il est très difficile pour elle de séduire quelqu’un car dès qu’un garçon lui plait, elle perd tous ses moyens. Aucun mot ne sort de sa bouche et elle ne peut s’empêcher de rougir quand son regard croise celui de son interlocuteur. Pourtant, elle rêve toujours du prince charmant et aimerait beaucoup vivre une belle histoire d’amour.

Maeva a toujours manqué de confiance en elle. Les filles qui sont à l’aise en toutes circonstances la fascinent. Elle ne se trouve pas forcément jolie et elle a souvent l’impression de n’avoir rien à dire d’intéressant. Elle ne s’est jamais sentie faite pour les relations sociales et elle ressent souvent le besoin de s’isoler pour se ressourcer. Le monde qui l’entoure la fatigue et elle le trouve brutal et violent. Elle a du mal à s’affirmer quand quelque chose ne lui convient pas et se laisse marcher sur les pieds plus souvent qu’elle ne le voudrait. Elle a toujours eu du mal à trouver sa place et a même eu par le passé des idées suicidaires, se disant qu’elle serait mieux hors de ce monde. Comme Maeva ne s’aime pas beaucoup, elle ne voit pas comment quelqu’un d’autre pourrait s’intéresser à elle et l’aimer. Elle a tellement de défauts ! En plus elle est si différente que les autres doivent la trouver bizarre, pas normale.

Etes-vous hypersensible ?

L’hypersensibilité n’est pas un trouble mais une caractéristique présente dès la naissance et conservée jusqu’à la fin de la vie. La personne souffrant d’hypersensibilité possède une sensibilité plus haute que la moyenne, celle-ci pouvant être perçue de l’extérieur comme exagérée. Comme sa sensibilité est exacerbée, ses cinq sens sont toujours en éveil. Elle peut avoir du mal à supporter des bruits très forts ou une luminosité trop intense. Elle peut aussi être très angoissée par la foule et supporte difficilement les endroits surpeuplés. La plupart des personnes hypersensibles sont introverties. Elles se fatiguent très vite au contact des autres et se ressourcent dans la solitude.

Les personnes hypersensibles sont souvent à la recherche de sens dans leur vie. Elle sont aussi très créatives et ont un grand sens de l’esthétique. Ce sont des personnes curieuses qui aiment apprendre et ont de bonnes capacités intellectuelles. Elles sont vives d’esprit et comprennent rapidement les choses. Grâce à leur grande sensibilité, elle développent un grand sens de l’empathie et se mettent facilement à la place des autres. Le fait d’être très réceptives aux émotions d’autrui peut parfois leur porter préjudice en les empêchant de se recentrer sur leur propres émotions. Elles sont aussi très sensibles à la cruauté et à la violence, même à la télévision. Il est important qu’elles fréquentent des gens positifs et bienveillants car elles peuvent facilement se laisser envahir par la négativité et la tristesse de leur entourage.

Avoir confiance en soi

Etre hypersensible ET avoir confiance en soi, c’est possible. Contrairement à ce que beaucoup de gens pourraient penser, il ne s’agit pas de se débarrasser de son hypersensibilité pour avoir confiance en soi. Au contraire, il faut l’accueillir et l’accepter. Comme toute particularité, être très sensible à son environnement n’est pas facile à assumer et peut même détériorer l’estime de soi. 20% de la population serait hypersensible, ce qui représente une minorité. Lorsqu’on fait partie d’une minorité, quelle qu’elle soit, on peut avoir honte de soi et se sentir inférieur aux autres. De plus, la sensibilité n’est pas vraiment valorisée par la société et est même souvent perçue comme une faiblesse. Accepter ses faiblesses et dépasser le sentiment de honte sont des étapes nécessaires vers l’acceptation de soi.

Ensuite, il est nécessaire de changer son regard pour percevoir cette sensibilité comme un atout plutôt qu’un défaut à éliminer. C’est un travail en profondeur sur l’estime de soi. Il faut pouvoir s’aimer exactement comme on est, avec nos défauts et nos qualités, sans vouloir changer quoi que ce soit. Et c’est seulement quand vous vous accepterez comme vous êtes, face à votre miroir et devant les autres, et que vous vous aimerez comme la personne la plus importante de votre vie, que vous pourrez développer votre confiance en vous. Ainsi, vous vous servirez de votre hypersensibilité comme d’un outil précieux pour comprendre le monde qui vous entoure et vous y adapter. L’hypersensibilité ne doit pas être votre maître mais votre serviteur.

Likez cet article s’il vous a plu 😉

Photo by Eli DeFaria

Previous Post Next Post

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Audrey at

    Enrichissant et encourageant
    Merci

    • Reply Aurélie at

      Merci à toi Audrey 😉

  • Reply Robin at

    Très bon article ! Je suis Hypersensible et je vais pas bien du tout en ce moment, et cet article me décrit parfaitement… Bon je vais toujours aussi mal après l’avoir lu, mais au moins ça me réconforte un peu dans le sens que bon les autres me comprennent pas mais , c’est normal ^^.

  • Leave a Reply