comment réussir à aller vers les autres et ne plus avoir peur du rejet
Passer à l'action

Comment dépasser la peur d’aller vers les autres ?

Nous connaissons tous des personnes qui arrivent facilement à aller vers les autres et parviennent à se faire des amis en un claquement de doigts. Vous savez, ces personnes qui attirent naturellement la sympathie des autres sans que cela ne semble leur demander le moindre effort. Un peu cette impression particulière qu’ils connaissaient les gens avant même d’aller leur parler. Peut-être avez-vous déjà observé cela chez certains de vos proches ?

Peut-être même vous êtes-vous déjà dit que ce serait agréable de pouvoir aborder les autres avec autant de facilité ? Moi aussi, j’ai pendant longtemps envié ces personnes car j’avais très peur d’aller vers les autres et de ne pas être apprécié, peur qu’ils me rejettent en se disant que je n’étais pas assez intéressant, intelligent ou drôle. Et si vous aussi, vous avez déjà ressenti cela ou le ressentez encore, sachez que vous êtes au bon endroit pour avancer 🙂 Voici 6 clés qui vont vous aider à dépasser votre peur d’aller vers les autres.

1. Et si rien ne changeait ?

Commencez par imaginer que votre peur d’aller vers les autres n’évolue jamais. On est 10 ans plus tard, vous avez continué à faire ce que vous avez toujours fait, peut-être attendre que les autres viennent vous parler ou peut-être éviter les situations avec plein de monde car cela vous met mal à l’aise. Imaginez cela et posez vous la question « qu’est-ce que ça me fait d’imaginer qu’on est 10 ans plus tard et que rien n’a changé ? » Fermez les yeux 2 minutes et posez-vous vraiment cette question.

Si la réponse est « ça ne me fait pas grand chose », cet article ne sera au mieux qu’une agréable distraction dans votre journée 🙂 Si par contre vous vous dites que vous en avez assez de vivre avec cette appréhension au quotidien et que vous ressentez un inconfort physique rien qu’en y pensant, rassurez-vous, cela signifie que vous êtes prêt à vous bouger les fesses et faire les efforts nécessaires pour que votre situation évolue 🙂

2. Choisissez un environnement favorable

Pour aborder un inconnu, certaines personnes seront plus à l’aise au travail, à la fac, lors d’un évènement familial, en faisant un sport ou une activité de loisirs qu’ils apprécient ou encore une rencontre entre voisins. Nous sommes tous différents par rapport à cela. Posez-vous donc la question du contexte dans lequel vous seriez le plus à l’aise pour faire de belles rencontres.

3. Utilisez Internet pour aller vers les autres

S’il vous parait impossible d’aller vers les autres même si vous êtes dans un environnement favorable, une bonne alternative qui peut constituer un petit pas plus facile à faire est de s’inscrire sur des sites Internet comme OVS (On Va Sortir), Daily Friends ou encore AmieZ. En effet, ces sites permettent de participer à des sorties près de chez vous et de rencontrer de nouvelles personnes.

C’est beaucoup plus simple que d’aller aborder des personnes, en soirée ou ailleurs, qui sont parfois venues en groupe et ont peut-être moins l’envie d’élargir leur cercle d’amis ou de connaissances. Quand vous vous rendez aux sorties auxquelles vous vous êtes inscrit sur ces sites, tout le monde est dans la même démarche que vous, celle de rencontrer des gens, faire de nouvelles connaissances et passer un bon moment 🙂

4. Devenez Alexandre 🙂

Quand j’étais plus jeune, j’avais un ami qui avait une facilité déconcertante à aller vers les autres et se faire des amis. Il s’appelait Alexandre. J’ai beaucoup observé la manière dont il abordait les gens : il se tenait bien droit, était souriant, regardait chacun dans les yeux, paraissait très intéressé voire passionné par ce que disait chacun, posait des questions comme s’il était très curieux de l’autre, valorisait ses interlocuteurs.

Du coup, j’ai juste fait pareil. Peut-être même que vous aussi vous avez un ami ou une connaissance qui dégage cette même aisance avec les autres, qui a le contact facile ? Faites comme lui ou comme Alexandre (je vous le prête 😉 ). Imaginez simplement ce qu’il ferait dans la situation dans laquelle vous êtes, puis entrez dans l’image et devenez Alexandre ou votre ami 🙂

5. Soyez votre meilleur ami

Comment voulez-vous vous faire des amis si vous-même vous ne vous traitez pas en ami ? Ça ne marche pas. Si à chaque fois que vous passez à l’action, vous vous dites « j’ai rougi », « j’ai laissé un silence », « il a dû me trouver nul », vous n’évoluerez pas ! Imaginez votre meilleur ami qui vous fait part de sa difficulté à aborder les gens mais qui ose agir malgré sa peur d’être rejeté, que lui diriez-vous pour l’aider à prendre davantage confiance en lui ?

Je suis persuadé que vous sauriez trouver les mots qu’il faut pour le rassurer. Peut-être lui dire : « On s’en moque que ce ne soit pas parfait, tu as dépassé ta peur », « c’est super, tu as osé ! », « je suis fier de toi » etc. Pour que les autres vous perçoivent comme une opportunité, vous devez déjà vous percevoir comme telle. Donc soyez bienveillant avec vous-même 😉

Testez ces conseils rapidement et dites-nous dans les commentaires ce que ça vous a apporté 😉

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply